Témoignages...

L’actualité mouvementée du Théâtre de l’Arc en ciel nous invite à ouvrir cette page. Notre probité et notre travail sont remis en question et il est bon de pouvoir écouter les spectateurs, comédiens, élèves des cours, adolescents du camp-ados, parents, qui ont participé aux créations ou aux activités de la compagnie.

Ces témoignages, que nous avons choisi généralement de ne pas couper, invitent à prendre le temps d’écouter, à travers et au-delà de notre « petite histoire », ce que le théâtre a à nous dire.

Élève des cours Fra Angelico

Aurélien

... un long chemin de théâtre avec eux

3 octobre 2018

J’ai rencontré la troupe de l’Arc en Ciel à travers les cours Fra Angelico, j’étais passionné de théâtre dans ma jeunesse et décidait de renouer avec cet art.

Leur pédagogie basée sur la primauté de la relation avec le partenaire dans le jeu et l’écoute de qui est chacun en vérité m’a fait beaucoup grandir.

J’ai des souvenirs inoubliables de profondeur et de densité relationnelle sur scène grâce à leur direction d’acteur intelligente, respectueuse et fine.

J’ai participé à plusieurs spectacles qui mêlaient amateurs et professionnels et jamais je n’ai senti une quelconque emprise de leur part sur les acteurs. Ils supportaient même les défauts de chacun avec beaucoup de patience et de délicatesse.

Pour toutes ces raisons j’ai fait un long chemin de théâtre avec eux. Leur pédagogie et leur attention aux personnes va à rebours de nombreux cours professionnels qui mettent au premier plan l’exigence de l’art, ne se rendant pas compte qu’ils détruisent la personne de l’acteur. C’est tout le contraire qui se vit avec la troupe de l’Arc en Ciel.

Sans les idéaliser car nous n’étions pas toujours d’accord sur certains parti pris de mise en scène ou d’organisation de spectacles, je n’ai que rarement rencontré des professionnels du théâtre et des professeurs à la foi si exigeants sur la qualité du travail et dans le même temps si respectueux des personnes.

Élève des cours Fra Angelico

Florence Philippeau

Je suis offusquée...

30 septembre 2018

Je suis offusquée pour ne pas dire en colère de ce battage médiatique à charge concernant le théâtre de l’Arc en ciel et par extension l’association Fra Angelico.

Je trouve affligeant de censurer une pièce 10 jours avant la première sur juste un seul angle de vue. Cela m’a tout l’air d’un mauvais tribunal médiatique.

Je ne peux pas me reconnaître dans ce qui a été avancé, qui me semble être de vieilles récriminations de plus de vingt ans et j’aimerais rétablir ma vérité.

Celle que je vis en travaillant au côté de cette troupe et association depuis 2014.

Je fais du théâtre en amateur depuis quelques années. Le mot d’ordre des personnes avec qui j’ai travaillé est bienveillance et écoute. J’ai appris à prendre le temps et retrouver une douceur avec moi-même. J’ai aussi trouvé l’harmonie, quand avec une centaine de personnes de tous âges, de toutes conditions, de toutes religions, on a monté une pièce de théâtre dans les arènes de Lutèce.

Cela a été une formidable aventure humaine avant tout et c’est là le cœur du théâtre de l’Arc en ciel.

Je suis allée plusieurs fois en stage à Pâlis et à Machy. Je ne vais pas à la messe et il n’a jamais été question de remettre en cause mes choix. Aucun prosélytisme là-dedans. Ils sont très discrets sur leur fonctionnement qui est une affaire privée et qui n’a rien à voir, et pas sa place, dans la création théâtrale.

Je veux continuer à travailler avec le théâtre de l’arc en ciel et Fra Angelico en toute quiétude.

Libre je suis et libre j’entends le rester.

Élève des cours Fra Angelico

Floriane

Amie, ami,

8 octobre 2018

Laisse-moi te partager mon expérience théâtrale, une expérience incroyable de découverte de la lumière, de la relation aux autres et à la société.

Après une première rencontre au Chili, j'ai rejoint à mon retour en France les cours Fra Angelico et le Grand Théâtre de Paris. De cette expérience je retiens : 

- l'ouverture à tous et toutes de ces espaces de pratique théâtrale : chacun et chacune est accueilli et peut se lancer dans la découverte des planches, quel que soit son âge, son milieu social, son origine et ses moyens.

- la bienveillance et l'immense respect de ceux et celles qui ont été mes professeurs. C'est toujours un exercice compliqué que celui qui consiste à jouer devant d'autres... Ceux et celles qui nous ont accompagné ont toujours veillé à ce que nous puissions le faire dans les meilleures conditions, en veillant à ce que le rythme et les besoins de chacun et chacune soit respecté. 

- l'extraordinaire talent artistique et professionnalisme que j'ai côtoyés : si nous montons un spectacle, c'est pour qu'il soit de qualité, de grande qualité. D'où une véritable exigence artistique, qui nous fait monter en compétence et découvrir les ressorts du métier de comédien. 

- la joie et l'immense plaisir que je ressens à participer aux cours chaque semaine...De véritables amitiés se créent, une confiance solide nous unit. 

- le bonheur de monter sur scène, de faire cette expérience de la "mise en lumière", d'oser entrer en relation ; cette expérience de présence et de vérité avec soi-même et les autres  ; cette expérience qui fait vivre sur scène ce que l'on voudrait pour la cité : une justesse dans les relations et une espérance profonde en l'humanité. 

 

La liste est longue, je pourrais continuer...

 

Alors oui, je dis merci aux cours Fra Angelico, au Grand Théâtre de Paris et au théâtre de l'Arc-en-Ciel, merci et toute ma gratitude pour ce qui m'a été transmis durant toutes ces années. Vous m'avez ouverte, vous m'avez permis de m'épanouir et de mieux me découvrir ; vous m'avez donné de votre temps sans compter, vous m'avez appris à créer ; vous m'avez donné envie de m'engager pour plus de solidarité dans notre société, vous m'avez transmis votre espérance en l'humanité. 

 

Merci et Bravo!! 

une amie

Anne

... la tolérance et l'accueil universel est fondamental

6 octobre 2018

La défense de l’art est pour moi chose essentielle, tant elle est porteuse d’espoir pour toutes les populations qui en sont éloignées… Le travail que fait le Théâtre de l’Arc en Ciel par le biais de ses stages, de ses restitutions, et leur engagement à permettre le mieux vivre ensemble, l’ouverture d’esprit, la tolérance et l’accueil universel est fondamental.

Les spectacles auxquels j’ai pu assisté sont d’une extrême exigence artistique, les interprétations sont toujours libres de toutes toutes formes de pressions.

Les échos actuels ne sont pas de l’ordre du travail artistique mais l’entachent de par l’angle partial qui mélange les messages qui en font un amalgame bien mal venu. Je défends le professionnalisme dont fait preuve depuis toutes ces années les artistes du Théâtre de l’Arc en Ciel.

comédienne

Corinne Lordier

... il me vient à l'esprit le mot présence

20 octobre 2018

« Ce n’est pas parce qu’il y a une brebis égarée, qu’il faut tuer tout le troupeau ! » Auteur anonyme


Le Théâtre de l’Arc en Ciel … Quelle émotion à chaque fois renouvelée devant leurs spectacles !
Depuis 4 ans, j’encadre avec Cécile des camps théâtre pour adolescents d’une durée de 15 jours. Une aventure riche d’Humanité et de Création Artistique.
La Présence à soi, à l’autre, le respect, la confiance, le vivre ensemble, l’écoute, la beauté, autant de qualités essentielles au bon vivre tout simplement, sont ici vécues et partagées à plein temps.
Pour les « jeunes », c’est une étape essentielle dans leur vie. C’est ainsi qu’ils en parlent et les propos rapportés par leurs parents en témoignent également.
Quand je pense au Théâtre de l’Arc en Ciel, il me vient à l’esprit le mot « Présence ».
Cela fait maintenant presque 15 ans que nos chemins professionnels se croisent et je n’ai jamais perçu de prosélytisme.
Juste un accueil, un respect de la personne, de la bienveillance.
Je dis « juste » mais c’est ENORME !

Je remercie le Théâtre de l’Arc en Ciel d’exister et lui souhaite longue route pleine de rencontres bienveillantes.

ancienne élève et parent de stagiaire

Anne

Nous avons vécu une expérience théâtrale unique ...

4 novembre 2018

Je travaille dans le secteur de Social et je connais bien les phénomènes de prosélytisme et d’emprise. Je suis ainsi très vigilante.

Mon “parcours” avec la compagnie Arc en Ciel et Fra Angelico date de 8 ans. Entant que comédienne amatrice, J’ai personnellement participé à un atelier théâtre avec la compagnie Fra Angelico durant 5 ans.

Une de mes filles a participé à 5 années de camp Ados à Machy et l’année dernière nous avons été de l’aventure de Grand Théâtre de paris.

Même si des choses m’ont parfois étonnées dans les choix de vie personnelle des “encadrants comédiens” de ces compagnies, je n’ai jamais ressenti de prosélytisme .

Je me suis éloignée depuis plusieurs années de la religion Catholique pour des raisons qui me sont propres. Je me méfie beaucoup de ces associations qui l’utilisent à travers leurs actions et je n’y mettrai jamais les pieds et encore moins un de mes enfants.

J’ai vécu une aventure humaine intense autour de la création artistique, de belles rencontres basées sur l’écoute, la confiance et un engagement auprès de personnes qui n’auraient jamais eu accès à cette culture.

Nous avons vécu une expérience théâtrale unique. Je n’ai jamais été sous une quelconque emprise et j’ai toujours pu m’exprimer en toute liberté.

Ma fille a commencé le théâtre avec eux à l’âge de 12 ans. Elle avait de grandes difficultés autour de la confiance, de l’estime de soi, et était beaucoup dans le “paraitre”.

A 13 ans, elle est partie en camp d’ados à Machy. Les premiers camps  ont été compliqués pour elle. Elle a vécu des moments difficiles mais les adultes présents n’ont jamais lâché.Ils lui ont apporté une confiance, une estime d’elle et une écoute qu’elle n’avait peut-être jamais rencontré à l’extérieur de sa famille.

Ma fille a pu, grâce à ces stages de théâtre d’été, vivre des moments de grande création artistique à travers ses “états Adolescents”, d’émotions intenses dans un climat de confiance, de grande communication, d’échanges entre pairs et adultes contenus dans une grande écoute et sincérité.

Elle a pu me dire:

J’ai beaucoup appris sur moi-même tu sais. Ils ont cru en moi, j’ai pu grandir et mûrir avec eux. J’ai fait de belles rencontres, j’ai rencontré des amis. j’ai vécu des moments d’une intensité incroyable, d’échanges, d’écoute avec les adultes et des moments de théâtre inoubliables”.

Moi-même, Je lui avait d’ailleurs posé la question une fois suite à un camp: “est-ce qu’ils évoquent parfois avec vous leur choix, leur religion?”

et elle m’a répondu: “Non, je sais qu’ils sont croyants, et vivent en communauté. Je trouve ça parfois bizarre mais ils ne nous en parlent pas. Si on leur demande, ils répondent à nos questions”.

Je n’aurai pas supporté qu’il en soit autrement.

Elle n’a jamais été non plus sous leur emprise et vogue de ses propres ailes aujourd’hui loin d’eux.

Comédienne

...

... renouer avec ce qui nourrit ma nécessité de comédienne

30 septembre 2018

J'ai eu la chance de travailler en tant que comédienne avec plusieurs membres du Théâtre de l'Arc-en-Ciel l'an dernier dans le cadre d'un très beau projet qui réunit des amateurs et des professionnels, Le Grand Théâtre de Paris, et j'en garde un magnifique souvenir.

Cette expérience a permis de réunir des gens extrêmement différents autour de la création d'un spectacle et c'était pour moi une expérience collective d'une grande richesse humaine.

Cela m'a permis de renouer avec ce qui nourrit ma nécessité de comédienne: m'ouvrir aux autres, à des personnes d'horizons très variés, et partager les joies de la création et du jeu.

Dans la foulée, j'ai participé au congrès "Et si la beauté pouvait sauver le monde" organisé à la cartoucherie. Et là aussi, c'était une expérience d'une grande richesse humaine et artistique. C'est rare de pouvoir travailler dans un tel climat de bienveillance, d'ouverture et de curiosité de l'autre et je remercie l'équipe de l'Arc-en-Ciel de m'avoir permis ça.

Artiste peintre et comédien amateur

Jacques Davy

... un expérience inoubliable

1 octobre 2018

D'abord, je tiens à dire que, aillant une tendance en tant qu'artiste peintre, à avoir un esprit anarchiste, et me considérant agnostique, je n'aurais pas accepté de faire parti d'un projet théâtral avec des personnes ayant une tendance au prosélytisme.

J'ai eu le grand plaisir de participer, entre 2016 et 2017 à la création d'un spectacle théâtral, organisée sous l'égide du "Grand Théâtre de Paris", en tant qu'acteur, donnant lieux à 4 représentations dans les grandes Arènes de Lutèce à Paris.

Ce fut pour moi une expérience inoubliable, tant par la qualité des contacts humains, que de l'enseignement théâtral qui en a découlé.

1600 spectateurs sont venus assister au spectacle et nous ont applaudi avec enthousiasme et ovationné debout.

Le succès de cette aventure théâtrale fut en grande partie grâce aux gens du Théâtre de Arc en Ciel, et des cours Fra Angelico. jamais je n'ai entendu aucune personne de ces groupes avoir des propos tendant à me convaincre de quelque doctrine, ou religion que ce soit, mon côté anarchique ne l'aurait pas supporté, chacun ayant le droit, à mon sens, d'avoir la philosophie et éventuellement la religion de son choix.

Je me plais à citer cette phrase d'un rabbin, cité par l'académicien Jean D'Ormesson, qui lui même était agnostique voir athé: "Que Dieu existe ou n'existe pas, l'important c'est d'y croire". J'aime cette phrase.

Depuis cette expérience théâtrale, j'ai gardé des contacts amicaux avec des personnes du  Théâtre de l'Arc en Ciel, et des cours de Théâtre Fra Angelico. Jamais je n'ai senti chez eux le désir de me convaincre d'une quelconque doctrine, ou religion.

amie de toujours

Sabine France Bodet

Je viens au château de Machy ...

8 octobre 2018

Je viens au château de Machy pour presque toutes les pièces données au Théâtre par la Troupe du Théâtre de l'Arc en Ciel ou d'autres troupes qu'ils accueillent. Ils sont tous excellents et les pièces données n'ont pas de tendance marquée. 

J'arrive même avant, pour les assiettes champêtres sous les arbres, qu'ils ont préparées, c'est tellement sympa. Pour ceux qui habitent en ville, c'est un tel bonheur d'être dehors avec une vue splendide qui apporte le bonheur. Et je viens chaque année pour la présentation dans une ambiance amicale, du programme de la saison. C'est un tel moment d'accueil chaleureux et convivial. D'ailleurs j'amène même des amis qui reviennent ensuite, tellement ils s'y sont sentis bien. 

Je sais aussi que socialement, il leur était confié des jeunes mal dans leur peau! par..., je ne sais plus exactement quel organisme, un service social. 

Pour moi-même, lorsque l'un de nos fils, suite à un grave accident de voiture, était dépressif et très mal dans sa peau, je leur ai demandé s'il pouvait venir vivre avec eux quelque temps, dans cette ambiance chaleureuse, attentive et gaie par leurs jeux de scène. Il s'en ait senti bien mieux.

Ils ont créé les Congrès : "Et si la Beauté pouvait sauver le Monde", quelles belles rencontres et expression du monde culturel réalisés dans différents pays. 

Aller à Machy c'est aller au devant du partage, de l'amitié.

 

Quant a les accuser de prosélytisme. Alors là, je n'ai jamais eu cette idée ou surtout jamais vu, entendu de phrases ayant cette tendance.

J'en conclu que "la malveillance" contre eux, quel horrible méchanceté! pourquoi ?.

Une troupe de théâtre que l'on empêche de jouer ... comment pourront ils vivre alors ?...

parents d'une jeune stagiare

Emmanuel et Véronique Lauhon

Liberté, amitié...

17 octobre 2018

Cela fait plusieurs étés que nous voulions inscrire notre fille  à votre camp, et finalement cela a pu se faire cette année. Je ne témoignerai donc pas d’une longue expérience mais en revanche, d’une expérience  intense.

Jamais adolescente n’est parti  de si mauvaise volonté ! Ce n’était franchement pas un cadeau pour vous et l’équipe ! Mais nous avions la conviction intime qu’elle trouverait là des réponses qui l’aideraient à sortir de son profond mal être.
D’après ce que vous et elle nous ont raconté, la première semaine fut ardue ! Elle a résisté à tout. Elle a commencé à s’ouvrir en fin de semaine et les moniteurs ont su répondre à son attente, gagner sa confiance, et petit à petit lui donner confiance en elle 

À partir de ce moment-là elle s’est envolée. L’expérience a été si profonde qu’elle a découvert des choses importantes enfouies depuis son enfance… Bref, une thérapie éclair !
Quant à l’ambiance avec le groupe de jeunes ça été d’après ses dires absolument génial. Liberté, amitié, éclate...Tout cela en pleine nature dans un lieu magnifique,  Le rêve absolu pour tout adolescent.

La pièce que nous avons vue jouer par ces jeunes le dernier jour était impressionnante de professionnalisme. Nous n’avons pas reconnu notre fille devenue d’un coup plus mûre, plus sûre d’elle. Même sa voix avait changé.

Nous sommes loin des accusations qui sont portées contre vous et votre groupe, je n’ai vu aucun prosélytisme, les moniteurs qui pour la plupart avait des frères et sœurs dans le groupe de jeunes n’était guère plus âgés qu’eux et leur ont transmis la passion du théâtre. Nous avons été accueillis par 2 ou 3 femmes assurant l’intendance et la coordination ainsi que vous-même

Ma fille ne souhaite qu’une chose : revenir à Machy avec ses copains l’été prochain. 

Merci !

stagiaire des camsp ados

Mélina Souissa

... une part de moi que je n'aurai jamais soupçonnée

4 novembre 2018

Je me souviens de cette lumière le matin. Cette lumière qui te porte et te pousse vers cette journée qui t’es offerte. Je me suis sentie vivante lorsque je me suis tournée vers vous. J’avais la sensation que moi aussi je pouvais offrir mon silence et mon regard. J’ai pris conscience que j’avais réellement envie de rencontrer l’autre et que l’épanouissement de chacun me rendait heureuse. J’ai la sensation que toutes ces rencontres humaines m’ont nourri, m’ont permis de me sentir singulière et de révéler une part de moi que je n’aurai jamais soupçonnée.